Jean-Claude Pertuzé

Tout petit déjà, il ne savait pas ce qu’il ferait quand il serait grand : dessinateur de BD, d’affiches, de publicité, d’illustrations dans les livres, ou dans les journaux ? Aujourd’hui, il n’a pas encore choisi.

Il a fait des études à l’école des Beaux Arts de Toulouse, il a travaillé dans la publicité et l’imprimerie, il a fait des bandes dessinées, des livres illustrés pour la jeunesse et pour tout le monde, des affiches, du dessin de presse, du dessin en direct pour les séminaires, les colloques et les congrès, et des dessins pour ses amis. Et il n’a pas l’intention de s’arrêter.

Il est né (il y a longtemps) à Lectoure, dans le Gers, en Gascogne. Il s’est intéressé, et s’intéresse toujours, aux contes recueillis et publiés par son compatriote Jean-François Bladé (1827-1900), il a adapté quelques-uns de ces contes en bandes dessinées (Contes de Gascogne, 1977, 1981, 2000) et puis des contes et des légendes des Pyrénées (Les chants de Pyrène, 1981- 1985, 2003).

Il a dessiné une BD entière au sommet du Vignemale (3 298 m), en moins de 24 h (Le Jour du Vignemale, 1987). Il s’est intéressé aux histoires coquines, pas pour les enfants : Galipettes (1985), Culbutes (1987) et Capotages (1994). Pour les enfants, il a écrit et illustré Le Conte de Jean de l’Ours (1988), Rampono (1993, Prix Beaugency du livre le plus drôle) et autres.

Il continue à faire son métier de graphiste, en réalisant des illustrations publicitaires ou promotionnelles et des dessins en direct pour les entreprises ou les collectivités. Il aime bien les histoires de vieux bateaux en bois, sans être marin, et de vieux avions du même métal, sans être pilote, et aussi les montagnes, sans la neige, et la mer, sans la plage.

www.pertuze.com